J19 – Vacances @ Isla Mujeres – 12 janvier

Aujourd’hui Azz devrait partir en plongée. Vous notez l’incertitude n’est-ce pas ? En effet, la météo incertaine fait que tous les bateaux sont restés au port hier et aujourd’hui nous n’en savons rien ! Il devrait partir sur les coups de onze heures… A suivre ! En attendant nous partons tous les trois à la plage !

SAMSUNG CSC
SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

L’eau est d’un bleu, le ciel au top et le sable ultra fin… C’est top ! Baignade dans les vagues avec Lizette jusqu’à ce qu’Azz nous laisse et que les filles nous rejoignent. Liza est ravie de les retrouver mais montre quelques signes de fatigue. J’y crois moi alors je fais demi-tour et tente de lui faire faire une sieste ! Rien n’y fait, alors nous voilà reparties à la playa. Entre temps le vent s’est levé, ça souffle pas mal même ! Je pense à Azz qui plonge, pas évident !

SAMSUNG CSC
SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

Côté filles, c’est baignade à gogo ! Liza joue dans les vagues et on s’éclate ensemble, sauf peut-être lorsqu’elle me quitte des bars pour jouer sur le rivage. Je suis à deux mètres d’elle, j’ai pas le temps de me placer à côté d’elle qu’une vaguelette déferle et embarque ma Lizette. Ça se passe en quelques secondes, mais je flippe totalement car la vaguelette a embarqué ma puce et je ne la retrouve pas tout de suite. Je la trouve très rapidement la tête sous l’eau. Je bondis et la récupère ! Je suis en panique alors qu’elle tousse un peu et me fait un grand sourire. Plus de peur que de mal, je ne fais quand même pas ma fière !

Je reste encore un peu dans l’eau pour ne pas qu’elle soit traumatisée, mais ça n’a pas l’air ! On sort de l’eau et filons nous régaler d’une glace avant de prendre le chemin de notre piaule pour retrouver Azz ! Il est ravi de ses plongées !

Isla Mujeres - musee sous marin 1 Isla Mujeres - musee sous marin 2

Isla Mujeres - musee sous marin 3 Isla Mujeres - musee sous marin Isla Mujeres - musee sous marin 8 Isla Mujeres - musee sous marin 7 Isla Mujeres - musee sous marin 5 Isla Mujeres - musee sous marin 4

On se pose un peu et repartons faire un petit tour dans la “ville”. On s’amuse à trouver des murs colorés et faisons un tour sur la plage. On est bien tous les trois, il fait beau et encore relativement chaud, c’est bon les vacances. Dur dur de se dire que c’est bientôt la fin… Mais nous n’y sommes pas encore, alors n’y pensons plus… Petit repas dans notre chambre et au lit rapidement pour la puce !

SAMSUNG CSC
SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

La nuit nous réservera quelques surprises, enfin une surprise… Liza se réveillera dans la nuit en hurlant caca caca. On la met aux toilettes, mais rien n’y fait : elle pleure, elle hurle. Il est une heure du matin, on ne sait pas trop quoi faire. Azz part se renseigner auprès d’un hôtel voisin. On lui donnera l’adresse de l’hôpital militaire de l’île. Nous sautons dans un taxi avec une Liza toujours en flippe. C’est très bizarre, on a l’impression qu’elle est limite en crise de somnambulisme… Après 10 minutes de route, nous voilà arrivés à l’hôpital. La salle d’attente est vide, l’hôte d’accueil parle à peine anglais et nous toujours pas espagnol… Il nous pose un certain nombre de questions d’ordre médical, on y répond comme on peut. Puis voilà la doctoresse, qui nous fait signe de la suivre pour observée Liza. Elle ne parle pas anglais… ça nous étonne, nous sommes dans un hôpital militaire. L’hôte d’accueil est en fait un infirmier, il participe (heureusement pour dialoguer) à la consultation. liza est KO et pas très coopérative ! Elle pleure. On essaie de l’allonger sur un lit, mais elle pleure. la doctoresse nous demain de la faire taire pour qu’elle puisse l’observer comme il faut : elle doit être capable d’entendre son ventre ! On explique que c’est un enfant et non un chien et que ce n’est pas sur commande, elle ne veut rien entendre la c#n ! Azz prend Liza dans les bras, elle se calme directement mais l’autre naze refuse de l’ausculter ! Il faut impérativement que Liza soit allongée et qu’elle ne fasse pas un bruit ! Elle nous tourne le dos et s’installe devant son ordinateur pendant qu’Azz prend Liza dans les bras et s’allonge sur le lit. Liza est allongée et ne fait pas un bruit, mais l’autre cruche ne veut pas l’observer : pour elle Liza pleure car elle a du sable sur les fesses. Elle nous dit qu’elle n’est pas propre ! Je bous ! Même nous nous avons du sable sur les fesses : alloooooooooo grognasse, nous sommes à la plage, notre lit est blindé de sable alors ne dis pas que Liza a un soucis parce qu’elle est “sale”. J’hésite à lui dire ce que j’en pense mais à part me faire passer les nerfs ça ne servira à rien. L’hôte infirmier est gêné de la tournure qu’ont pris les choses, surtout qu’on la soit-disant doctoresse demande de payer… On n’a même pas la force de tout envoyé balader, on paie et on se tire. Liza s’est calmée dans les bras de son papa.

Nous demandons à l’infirmier si l’on peut utiliser le téléphone pour appeler le taxi qui nous a déposé. Il nous dit qu’il y en a pas !!!! On lui demande alors s’il a un téléphone perso à nous prêter, sa réponse sera également négative… OK… Ambiance ambiance ! Nous demandons aux patients de la salle d’attente qui s’est bien remplie : personne n’a de téléphone ! Non mais sérieux !!! C’est quoi cette île ! J’en ai marre, je demande à Azz de sortir en lui disant qu’on trouvera bien dehors. Pas de taxi en vue dehors, mais un mec dans une belle voiture. On lui explique notre problème, il prend le numéro de téléphone du taxi et l’appelle. Pas de chance pour nous : ça ne fonctionne pas ! On se retrouve comme des nouilles dehors sans taxi, sans âme qui vive autour de nous. Le mec dans sa voiture lit notre désarroi sur notre visage : il nous explique qu’il attend un copain qu’il vient de déposer à l’hôpital et après il nous ramène ! Trop gentil ! Et par chance son copain sort de l’hôpital à cet instant ! Il n’a pas encore vu de docteur, mais son copain lui explique la situation et sans hésiter il saute dans la voiture ! Trop sympas les copains ! Il se met à pleuvoir dru, nous sommes ravis de les avoir trouvé. Liza dort maintenant. Ils nous déposent à 3 pas de notre hôtel, nous les remercions chaleureusement et tombons rapidement dans les bras de Morphée, épuisés de cette soirée.

4 réflexions sur « J19 – Vacances @ Isla Mujeres – 12 janvier »

  1. Les photos de la plongée sont top, j’adore celle avec les statues et la mini VW !
    Punaise cette histoire avec Lizette, mais alors finalement elle n’avait rien du tout ? C’est bizarre cette histoire et cette crise de larmes ! Pauv’ louloute, et en plus le médecin pas du tout coopératif, j’lui aurait mis une paire de baffes moi !! Non mais !

  2. Hello ma Grel’!

    Oui ça avait l’air top cette plongée ! Et assez original !

    Concernant Liza, non à priori ce n’était rien ! On s’est dit que ça devait être la nourriture mexicaine ou le mode fast food qu’on lui infligeait pendant le voyage, combiné à un peu de fatigue, ça va vite !!! Plus de peur que de mal en tous cas !
    Et la toubib, no comment… Une cata !

    Bisouilles !

  3. Non mais la meuf quoi !! C’est quoi ces manières de faire ?? Si elle veut pas s’occuper de patient, faut pas être médecin !! Je crois que j’aurai exploser !!
    Sinon top cette petite journée, les photos sont magnifiques.
    Gros bisous ma Grel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *