Premiers pas à l’Alfama – 10 octobre

Liza nous aura pas mal réveillé dans la nuit, elle n’a pas beaucoup dormi et a décidé que 7:30 (avec décalage horaire) était son heure… Bref elle nous sort du lit la bourrique! Un bib plus tard, nous voilà dehors. De notre appart, nous avons l’impression qu’il fait juste gris dehors… Erreur… il pleut ! Et oui, nous avons le droit aux résidus de la tempête tropicale de je ne sais où ! Même si bien entendu nous aurions préféré le soleil, nous sommes toujours super contents d’être là et comptons bien en profiter !

SAMSUNG CSCNotre chez nous !

SAMSUNG CSC

Notre petite rue dans l’Alfama ! avec… la pluie !!!

Nous décidons de prendre notre petit déjeuner avant de nous mettre à la recherche d’un parapluie. 2 thés et 2 pasteis de nata commandés, nous nous installons à l’abri d’une terrasse quand des trombes d’eau s’abattent sur Lisbonne… Ça craint, mais les pasteis nous font tout oublier… On sent qu’on va se plaire ici !

SAMSUNG CSCSAMSUNG CSC

Nous profitons d’une petite accalmie pour nous rendre à la gare de Santa Apolonia à une centaine de mètres de là où nous trouvons deux petits parapluies qui feront bien l’affaire. Équipés, nous partons découvrir le quartier de l’Alfama !

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

Nos pas nous entrainent au marché aux puces de la place Santa Clara, certainement moins achalandé qu’à l’accoutumé car peu de vendeurs ont osé braver la pluie. Celle-ci se faisait de plus en plus persistante, nous filons nous abriter dans un centre culturel (?) où il y a une exposition de… boites de conserve de sardines ! Véridique !

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

Imitation Grel’ !

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

Plutôt charmantes ces boites de conserve !

En sortant de cette exposition fort intéressante (!!!), nous tombons sur le couple de français de la veille qui nous confirme que c’est le premier jour de mauvais depuis le début de la semaine ! Nous sommes ravis !

SAMSUNG CSC

Un peu plus loin, le patio du monastère de Sao Vincente de Fora nous tend les bras. Malgré le mauvais temps, les fleurs tombant des pergolas offrent un sacré charme au lieu. La pluie étant encore plus importante, nous décidons de nous abriter dans le monastère. Cela permettra à notre puce de gambader un peu ! Nous qui ne sommes pas très musée, nous sommes bien contents de la balade : les cloitres sont habillés de magnifiques azulejos, la terrasse au sommet du monastère est magnifique et nous offre notre première vue sur les collines de Lisbonne : top ! Un bémol : la collection des objets ecclésiastiques (tout dorés et pas trop notre truc). Un truc chouette : la collection d’azulejos illustrant des fables de La Fontaine, plutôt chouette ! Liza s’amuse à y chercher les chiens et les chats dessus !

SAMSUNG CSC

Le joli patio avec fleurs et citronniers

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

Tu le vois pas le chien maman ?

SAMSUNG CSC

Là !!!!

SAMSUNG CSC

et là !

SAMSUNG CSC

Nan mais c’est pas possible cette maman !

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

Le toit du monastère !

Après cette belle visite, nous filons sur les hauteurs dans le quartier de Graça. Nous faisons la course avec le tramway. Liza en est folle ! « train train » lance-t-elle en les montrant du doigt !

SAMSUNG CSC

Arrivés à la place de Graça, nous nous arrêtons dans un petit restaurant qui ne paie pas de mine et nous régalons de bacalhaus et de calamars fris. Un délice ! Liza se délecte ! Et les portions sont monstrueuses ! On a bien fait de ne pas craquer sur les amuse-gueules « offerts » par le restaurant !

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

Requinqués, nous nous dirigeons vers le mirador de Graça pour profiter de la magnifique vue qui s’offre à nous… On imagine à quel point cela doit être magnifique avec un beau ciel bleu…

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

Nous décidons de redescendre jusqu’à l’appartement pour que Liza puisse faire une bonne petite sieste. On se dit que d’ici là, le ciel sera peut-être bleu lorsque nous ressortirons ! Nous déambulons dans les jolies petites rues de l’Alfama, bourrées de charme. A l’angle de notre rue, je découvre une petite pâtisserie / boulangerie… Pendant que la puce dort tranquillement, on se fait un bon dessert / goûter en regardant un manga pour Azz et en lisant un bouquin pour moi. Je suis dans les Franck Thilliez en ce moment… Flippant et super prenant !

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

Le linge qui sèche aux fenêtres même quand il pleut… Nous sommes bel et bien dans le Sud !

SAMSUNG CSC

Sieste bien entamée !

Au réveil de la puce, nous l’équipons d’un magnifique pancho à 1 € et sortons ! Il semble moins pleuvoir, croisons les doigts ! Nous poursuivons notre découverte de l’Alfama, mais en restant plutôt aux pieds des collines. Nous déambulons dans de petites ruelles typiques d’ici : petits escaliers escarpés et étroits se faufilant entre deux façades de maisons, trois arbres et deux cafés sur une petite place pavée, des pots de fleurs dans les ruelles, des murs colorés… Tout ça sans voiture, le pied !

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

Nous tomberons finalement au hasard de nos pas sur une poignée de tuk-tuks stratégiquement placés au pied de la Cathédrale de Sé ! La façade de la cathédrale est vraiment imposante, mais l’accalmie qui se dessine ne nous pousse pas à la visite de l’intérieur !

SAMSUNG CSC SAMSUNG CSCSAMSUNG CSC

Train, train !

SAMSUNG CSC

Nous poursuivons doucement notre route en direction de la rua Augusta, petite rue piétonne bordée de boutiques qui nous emmène (après un superbe changement de couche dans le musée de la mode ! Vive l’Art ! ) à la praça do Commercio. Une magnifique place au bord du Tage, entourée de bâtiments à arcades et aux façades jaunes, et en son centre, une statue un cavalier et son compagnon. Tient, on se dit que les lisboètes doivent se donner les mêmes rendez-vous que les lyonnais !

SAMSUNG CSC SAMSUNG CSC SAMSUNG CSCSAMSUNG CSC  SAMSUNG CSC SAMSUNG CSCSAMSUNG CSC

Liza gambade sur la place et le long du Tage, impossible de la remettre dans le sac à dos tellement qu’elle est bien ! Il faut dire que nous apercevons nos premiers rayons de soleil du séjour ! Ça se fête non ? Pour Liza et Azz, oui ! Tout est prétexte un un casse-croute ! Ils s’offrent une croquette de Bacalhaus au fromage chacun ! Ils se régalent et c’est l’occasion de porter à nouveau Liza ! Azz craquera également pour un pasteis de nata au chocolat, je resterai raisonnable ! Nous remontons la rue commerçante pour nous retrouver sur la place de Rossio.

SAMSUNG CSC SAMSUNG CSC

Hummmm la croquette de morue au fromage !

SAMSUNG CSC SAMSUNG CSCRossio

L’heure tourne, nous décidons de rentrer à l’appartement, en se laissant guider par l’instinct. Quelle bonne idée nous avons eu ! Notre instinct nous emmène à de larges escaliers bordés de façades taguées. C’est super joli, et ça apporte vraiment de la gaité à notre temps maussade. Bon notre instinct est d’humeur sportif, car nous voilà partis pour grimper jusqu’au pied du château de Sao Jorge que nous ne visiterons pas. On devine que la vue doit être pas mal derrière les remparts, mais la nuit tombe et notre instinct se fout de la culture, alors…

SAMSUNG CSC Street art LisbonneSAMSUNG CSCY’a pas à dire… ça grimpe par ici !

Mais grand bien nous en a pris car aux grès de nos flâneries, un nouveau Mirador nous accueille. En plus d’une sublime vue, deux musiciens nous offrent un interlude musical très agréable. Ahhhhh, que c’est bon d’être en week-end !

SAMSUNG CSC SAMSUNG CSC SAMSUNG CSC

Nous partageons la route avec les tramways dans d’étroites ruelles, et nous retrouvons rapidement au musée du fado, à proximité de notre appartement ! Une soirée pasta et tout le monde au lit, bien contents de notre journée de découverte !

Une réflexion au sujet de « Premiers pas à l’Alfama – 10 octobre »

  1. Trop bien cette journée malgré la pluie. Vous avez eu raison de braver ce mauvais temps ! Toutes ces flâneries me rappellent de bons souvenirs.
    Ha les changements de couches dans des endroits improbables, j’en ai changé plusieurs dans l’avion, entre 2 lavabos dans l’aéroport, dans un resto avec un bébé calé entre 2 chaises… Bref, que du bonheur, n’est-ce pas ??
    Et pas aussi bien que l’original l’imitation Grel ;).
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *