Petit Bilan de notre première aventure européenne !

Nous n’y croyons pas, mais la Grèce l’a fait ! Voyager en Europe était une quasi première pour nous (depuis que nous avons découvert d’autres continents), et avoue on le, nous étions un peu septiques… Mais nous avons été séduits et conquis par Athènes et ses Cyclades ! Nous rêvions de ciel bleu, de soleil, de plage et d’un peu de culture, ce fût parfait ! (sauf le thermomètre qui aurait pu être un peu plus élevé, mais paramètre difficile à contrôler !). En tous cas, ce voyage a été une véritable révélation : il y a vraiment de très belles choses en Europe ! Un petit bilan et une petite rétrospective s’imposent !

L’itinéraire : choix des îles

Il n’y a pas de recettes miracles, pas d’itinéraire parfait, pas de conseils spécifiques à recevoir. Chaque île est différente, a sa propre identité et son charme. Le plus simple est peut-être de regarder les traversées maritimes et de définir ainsi son itinéraire, car de toutes façons, vous ne pourrez pas être déçus !

De notre côté, nous avions décidé de combiner les hot spots super touristiques et de découvrir des îles un peu moins touristiques (si on peut dire ça pour les Cyclades !), et essayant d’épargner notre fille des longues traversées !

greek_islands_FotorItinéraire cœur ! Pas mal !

Notre top 5 des îles (facile, on a découvert 5 îles !)
Sifnos

Nous avions longtemps hésiter dans notre choix de dernière île… Milos ou Sifnos… Dur dur en lisant uniquement les bouquins… Au final nous avons opter pour Sifnos en nous disant que Milos devait être un peu plus touristique (à cause de sa Vénus bien sûr !). Nous n’avons absolument pas regretter notre choix ! Sifnos a été une superbe surprise ! Nous n’y sommes pas restés assez longtemps, mais le peu de temps où nous avons séjourné sur l’île, nous avons été conquis par son atmosphère paisible, ses nombreux villages typiques et peu touristiques, ses collines verdoyantes, ses vues plongeantes sur la mer turquoise, sa sérénité… Un vrai petit paradis !
Nous avons adoré les villages d’Artemonas et d’Appolonia ! Nous y avons retrouvé le charme des maisons blanches aux toits bleus de Mikonos, mais sans les touristes ! Le cap d’Heronisos offrait une magnifique vu sur son minuscule port a également été un coup de cœur ! Le village fortifié de Kastro et son sanctuaire plongé dans la mer turquoise. Magique ! Bref Sifnos : SUPERBE ET ATMOSPHERE SEREINE ! On y retournera !

Sifnos

Naxos

Une nouvelle île assez fréquentée des touristes puisqu’elle est sur l’axe Mykonos – Santorin. Malgré cela, l’île nous a énormément plu. Peut-être parce que nous prenions un peu plus de temps de la découvrir, peut-être parce qu’il n’y avait pas grand monde et que nous nous sommes parfois retrouvés seuls !
Le joli petit port de Chora (la ville principale de Naxos) est surplombé par les ruines d’un impressionnant kastro vénitien. La ville prend des airs de vieille médina quand nous nous retrouvons seuls à arpenter ses ruelles. On s’est régalé ! Quand être en ville ne nous suffit plus, la location de voiture (à 20 € la journée, on aurait tord de s’en priver !) nous offre de belles perspectives : Naxos offre de jolis petits villages plus charmants les uns que les autres, des sentiers de randonnées faisant le bonheur de nombreux marcheurs que nous avons pu croiser lorsque nous faisions quelques pas sur les chemins, de jolies petites criques cachées (quel bonheur d’avoir une magnifique plage rien qu’à nous !). Naxos regorge certainement de bien plus de charme que cela, mais l’aperçu que nous en avons eu à su nous conquérir !

Naxos

Syros

L’île n’est pas la plus visitée de toutes, et pourtant Ermopoulos mérite amplement d’être connue. Dés notre arrivée en mer, nous sommes subjugués par cette cité qui s’étale sur les collines. Quel plaisir pour les trekeurs urbain que nous sommes de crapahuter dans le dédale de ruelles de la ville, d’escalader ses collines en empruntant les nombreux escaliers bordés d’arbustes fleuris, de découvrir les maisons colorées et les jolies églises aux dômes magnifiques ! Et lorsqu’un petit creux se fait ressentir, nous n’avions que l’embarras du choix : de nombreuses tavernes attendent les affamés dans les environs du port.
Nous n’avons pas eu l’opportunité de randonner comme nous le souhaitions sur cette île, mais l’île regorge de nombreux sentiers de randonnée qui mènent de villages en villages, de plages en plages !
Pour une première découverte d’une île cycladique, nous avons été séduits et dépaysés.

Syros

Santorin

C’est l’île sur laquelle nous avons passé le plus de temps… avec un peu de regret finalement…
Pas la peine de vous présenter Santorin : elle est archi connue et méga touristique ! Des couples de tout azimuts y viennent même pour s’y marier ! Il faut dire que le cadre est enchanteur.
Surplombant la mer, à flanc de falaise Oia offre de superbes panoramas sur la caldeira et la mer méditerranéenne. La magie opère encore plus lorsque nous déambulons dans les ruelles ponctuées de sublimes maisons blanches. Ce village fût un véritable coup de coeur, malgré l’afflux de touristes et les bateaux de croisières au pied de la falaise. J’avoue que nous n’avons pas été tant gênés que cela par les queues de touristes, il faut dire qu’avec notre puce nous n’étions pas aux hot spots pour les couchers de soleil et n’avons donc pas subis les touristes.

Oia
Fira. J’avoue ne pas avoir compris l’intérêt qu’on peut trouver à cette petite ville lorsqu’on a déjà découvert Oia. Comparée à Oia, Fira est perchée au sommet d’une falaise assez abrupte. Elle offre donc des vues vertigineuses sur la caldeira et le petit port en dessous, mais ne présente pas plus d’intérêt : enfilade de bars, boutiques luxueuses, boutiques de souvenirs, restaurants, grosso modo c’est juste ça… Ah si, j’oubliais, c’est également un point de départ pour les excursions vers la caldeira. Peut-être que notre avis aurait été tout à fait différent si nous avions pu découvrir cela et si le temps avait pu être un peu plus clément avec nous lorsque nous décidions de découvrir l’île…
Je suis mauvaise avec Fira, elle offre un autre point très intéressant : c’est le point de départ de la sublime balade Fira-Oia ! A faire sans faute !
Nous avions loué une voiture afin de faire le tour de lire et de découvrir ses charmants villages. Nous avons dû rebrousser chemin à Pyrgos, il pleuvait bien trop !
J’essaie de conclure sur Santorin, de donner mon sentiment mais ce n’est pas chose facile… Je pense que Santorin est à visiter au moins une fois dans sa vie (pour Oia !). Nous sommes très contents de l’avoir découverte hors saison, sans un afflux massif de touristes !

Ballade santorin

Mykonos

Connu pour être un haut lieu de la fête, Mykonos nous a présenté une facette beaucoup plus soft : pas de méga teuf délurée… pour notre plus grand bonheur ! Maisons blanches aux dômes et aux volets bleus s’enchainent dans de jolies ruelles. C’est très joli, mais vraiment trop touristique ! Les ruelles sont blindées de boutiques de souvenirs, de bars et de restaurants. Pour découvrir la ville, nous avons parfois été obligés de faire la queue leu leu avec les touristes largués d’un bateau de croisière pour la journée… Et nous n’étions pas en très haute saison (juillet-août). Nous y sommes restés une nuit et avons largement eu le temps de faire le tour de la ville et de nous faire une idée sur celle-ci. Y aller une journée et y passer la nuit pour se faire une idée me parait être une bonne idée !

Mikonos

Logistique avec bébé

Nous avions pris la tente de la demoiselle pour qu’elle puisse y dormir paisiblement… Oula… Dur dur ! Elle n’en voulait plus ! Note pour un prochain voyage la réhabituer une dizaine de jours avant le départ à dormir dans sa tente !
Nous avons opté pour partir avec juste le porte bébé… La poussette nous paraissait tellement inutile pour grimper les escaliers et arpenter les rues pavées des Cyclades… La belle blague quand on connaît la loustic ! A 17 mois, la belle sait déjà bien marcher, est assez indépendante (et surtout a déjà un sacré caractère)… Nous qui ne sommes pas des adeptes d’engins à roulette, dés l’aéroport, notre poussette nous a terriblement manquée ! Nous voulions qu’elle se défoule avant de prendre l’avion, mais une fois en dehors de son sac, Liza n’en faisait qu’à sa tête ! Et même si elle est super cool, ça a été un peu comme ça pendant tout le voyage… Dans le sac, elle voulait le quitter immédiatement, en dehors, elle s’intéressait plus aux chats qu’aux jolis maisons. Et quand l’heure de la sieste sonnée, là c’est Azz qui en faisait qu’à sa tête en disait qu’elle ne pouvait être bien installée dans le sac… Alors retour à l’hôtel !
Je crois que finalement, vu l’âge et le caractère de notre puce, il aurait fallu que nous emmenions la poussette pour un voyage. Mais clairement avec la poussette ça aurait été vite cauchemardesque sur les îles ! Alors peut-être que tout simplement nous aurions dû tenter une destination à roulette…

Liza en Grèce

Malgré ce petit désagrément, aucun regret !
Depuis ces vacances, reconnait les chiens et sait dire « chien » et aboie, de même pour les chats (miou pas miaou) et che pour cheval ou âne (elle ne fait pas encore la différence entre les deux, on ne va pas lui en vouloir pour si peu !)
Elle adore câliner les chats et s’éclate de rire quand elle arrive à en toucher un, et encore plus quand il s’échappe sous sa main : fou rire garanti !
Elle a également appris à mettre ses lunettes, aussi bien sur les yeux que sur la tête comme nous !
Elle marche et court encore mieux et s’éclate à crapahuter sur les fauteuils des bateaux !
Elle a pris ses premières leçons de conduite sur les genoux de papa !
Elle est encore plus câline… lorsqu’elle est dans son porte bébé, sur notre dos, elle adore nous attraper un bras, le câliner et lui faire un bisou !
Elle a redécouvert la mer et adore jouer dans les vagues et encore plus peut-être jeter des cailloux (et pas que dans la mer d’ailleurs !)
Elle faisait sa star et jeter des bisous aux mémés grecques qui fondaient sur elle !
Elle nous a montré qu’il n’y avait pas d’âge pour la filouterie en passant derrière une pancarte pour éviter une dame qui s’était accroupie et qui l’attendait pour lui faire un câlin…
La nourriture grecque ne l’aura pas laisser indifférente ! Le tatziki avec du pain, une révélation ! Un peu moins conquise par les calamars fris : plus difficile à manger !

Conclusion générale

Passer du temps en famille nous aura fait une nouvelle fois, un sacré bien. Suite à un événement un peu difficile que nous avions traversé un mois avant notre départ, nous retrouvez dans notre cocon nous aura fait du bien, encore plus de profiter de notre puce toute la journée ! Nous l’avons vu grandir et se dépouponiser encore un peu plus !
Nous avons été sacrément surpris par ces Cyclades, dépaysantes et enchanteresses. Une belle destination qui offre de belles perspectives pour l’avenir (il y a tant d’îles à découvrir !) et nous réconcilie avec l’Europe… Ça tombe bien, car nous savons que les destinations lointaines vont être de plus en plus inatteignables… Projet de voyage au long court, travaux, famille et vacances lointaines… Il faut parfois faire des sacrifices ! Mais une chose est sûre, tant qu’on peut on fait !

Plats grecquesEt en plus la bouffe est bonne :-p

4 réflexions au sujet de « Petit Bilan de notre première aventure européenne ! »

  1. Wahou super chouette votre récap ! Les diaporamas photo sont trop chouette, ça donne envie de partir direct pour les Cyclades… qu’est-ce que c’est beau ! Et ça met trop bien en valeur vos photos je trouve !
    Contente que vous soyez réconciliés avec l’Europe… même si vous n’étiez sans doute pas vraiment fâchés non plus ! Et vous avez bien raison de dire qu’il y a de belles choses à voir en Europe, de beaux pays à découvrir, et pas forcément besoin de partir à l’autre bout du monde pour se sentir dépaysés… nous en avons eu la preuve cet été en Sicile !
    Quand à Liza, trop cool de lire tous ces progrès ! C’est fou comme ils se dégourdissent nos petits bouts en voyage ! Je reconnais Noémie sur un point : la conduite sur les genoux de papa ! Maintenant, elle s’installe carrément sur le siège conducteur et ne veut plus aller dans son siège bébé… haha !
    Enfin bref, je suis contente que ce voyage vous ait fait du bien, et bien sûr j’ai hâte de suivre vos prochaines aventures !

    Bisous ma grel adorée

  2. Mais j’avais même pas vu que le blog de la Dédé avait repris du service !!! Trop bien ce récap !
    Alors pour la Caldeira de Santorin, je te confirme que c’est vraiment sympa (enfin pas tout), le tour du volcan est très succinct et très touristique, la source chaude n’est pas si chaude que ça, par contre, nous avions adoré le stop dans la 2ème petite île, la plupart des gens mangeait en bas près du port, mais si tu grimpe un peu, tu découvre une toute autre ambiance avec un resto avec une vue magnifique, et on a adoré se balader dans les petites rues derrières.
    Et pour tout le reste, je suis d’accord avec toi, tous ces moments sont déjà bon à prendre alors continuons d’en profiter :).
    Gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *